Marathon

Le marathon de Linz se rapproche...

Linz Marathon

Stefan Rauchzauner dit :

Le temps ne s'arrête pas ! Plus que 6 semaines avant le marathon. J'aurais aimé qu'il y en ait plus ! Des douleurs aux pieds me tourmentent depuis quelques jours, ce qui signifie que je n'ai pas pu terminer la longue course du dimanche pour la première fois et que je devrai probablement faire une pause dans ma course. Vendredi, j'ai dû arrêter ma course après 4 km à cause de douleurs, mais l'évaluation avec le moniteur vital a été très intéressante. Comme vous pouvez le voir sur ce graphique, mes périodes de récupération sont « généralement » très bonnes. Mais depuis que le pied a commencé à me faire mal, les choses ont semblé un peu différentes. Bien sûr, le stress a un peu augmenté. J'espère qu'une petite pause dans la course soulagera à nouveau la douleur. D’ici là, j’utiliserai davantage mon temps pour nager et faire du vélo. Sinon, les choses se sont très bien passées en termes de course à pied, j'ai pu terminer ma première course d'endurance de trois heures avec 30 km et la marche de l'après-midi qui a suivi avec ma copine n'a pas non plus été un problème.

Christian Mayr écrit

Cette fois, plusieurs semaines sont résumées. J'ai eu beaucoup de stress au travail ces dernières semaines, avec ma charge d'entraînement d'environ 15 heures par semaine et le temps que je passe avec ma famille, il ne me restait tout simplement plus de temps. Mes petits problèmes au niveau de l'orteil, de l'articulation du gros orteil et des muscles de la cuisse se sont à nouveau améliorés. Malheureusement, je n'ai pas pu me remettre physiquement ces dernières semaines. Surtout pendant la semaine, mes signes vitaux avaient, pour le moins, besoin d’être améliorés. Et c'est exactement ce que j'ai ressenti. La formation était généralement très difficile pour moi et je devais constamment me motiver pour terminer la formation. Les entraînements rapides en particulier sont extrêmement difficiles pour moi et les résultats sont également faibles. Au cours de la semaine 5, j'ai effectivement eu une semaine de régénération , mais mes signes vitaux sont restés stables à un niveau bas. Du 2 février au 6 février Nous étions en vacances d'hiver à Wagrain. Cette semaine, l'accent était mis sur le ski de fond. Le stress très inhabituel m'a mis beaucoup de pression et le résultat à la St. Pölten Crosscup était en conséquence. Je voudrais particulièrement souligner la longue course du 9 février, elle a duré 3 heures et j'ai parcouru 34 km pendant ce temps. Je me sentais plutôt bien en courant, mais il me faut presque toute la semaine pour récupérer. Ce que Berny n'aime probablement pas entendre, c'est qu'à cause de cela et pour des raisons de temps, j'ai réparti mes journées de formation différemment de ce qui était prévu. J'ai reporté à samedi ma course d'endurance tempo prévue mardi, même si j'ai participé dimanche à la Crosscup Melk. Mardi, mes jambes n'auraient pas pu faire les 4h15min/km requises pour 10km. Ce qui me rend très heureux, c'est d'avoir pu améliorer mon record personnel sur 10 km à 42 min 06 s au cours de cette course d'entraînement. En raison de la récupération modérée ces dernières semaines, je me suis davantage concentré sur la régénération au cours de la semaine 8. En faisant beaucoup d'étirements et d'exercices avec un rouleau de massage, j'ai pu réduire considérablement le temps de régénération. Je dois vraiment dire que même si c'est ennuyeux, je profite beaucoup de ces mesures.

Matthias Leitner écrit

À propos de la semaine dernière : Une semaine entièrement comme prévu. Mon plan d'entraînement de Berny Schimpl (SIM) et moi nous habituons lentement l'un à l'autre. ;-) Bénéficié du fait que ma santé est à nouveau en forme et que le temps était également superbe. Jusqu'à aujourd'hui. 30km dans la neige fondante. Les unités de base cette semaine : course à changement de rythme 04h30 / 03h45 min/km, course plus longue avec accélération finale, entraînement fractionné avec 13x 500m en 01h40 avec 500 trot, 9km en 03h45 min/km et un longue course 30 km facile. Cela semble beaucoup, mais j'espère que cela apportera aussi beaucoup. Les « courses de remplissage » ne sont plus prises en compte. C'est pourquoi j'ai fait une course très facile de 14 km mardi. J’en avais besoin pour mon psychisme. Le temps printanier était également bon. J'ai sorti les collants 3/4 pour la première fois. C'est toujours quelque chose de spécial pour un coureur lorsqu'il retrouve enfin un peu d'air dans ses jambes. La semaine en chiffres : 115km de course à pied, 2 unités sur ergomètre, 1x 30km de ski de fond, 1x gym et plusieurs fois sur le Blackroll. Le traitement de la formation fonctionne à merveille. J'ai désormais atteint mon poids de compétition, ce qui est un bon moment puisque je ne veux pas me soucier de mon poids dans les semaines difficiles qui s'annoncent. Donc tout se passe comme prévu ! Encore 8 semaines. Les championnats nationaux de cross- country du Tyrol auront lieu dimanche prochain (1er mars). Je vais devoir reporter un peu le plan d'entraînement. Par contre, je peux faire le long tempo run dès la compétition. J'en suis très content aussi.

En lire plus

Marathontraining mit dem Vitalmonitor
Marathon

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.