Success Story

Transalp 2.0

Transalp 2.0

Je m'appelle Sabine, je suis une passionnée de VTT avec un petit penchant pour l'insolite car j'adore les défis !

Pour un athlète amateur et motard de plaisir comme moi, un tel défi s'appelle « TRANSALP – 7 jours – 450 km – 12 500 hm » à vélo de Garmisch-Partenkirchen à travers 4 pays jusqu'au lac de Garde.

« La préparation est la clé d'une Transalp » ..... Je l'ai lu dans un de mes livres. Il disait également : « Quiconque démarre une Transalp sans préparation vivra chaque jour une expérience de mort imminente. »

D'accord, donc ça doit être bon pour moi, j'ai pensé :)

Comment tout a commencé

En 2017, j'ai roulé sur la Transalp avec mon ami Raimund. À l'époque aussi, je me préparais pour ce projet avec mes propres plans d'entraînement, beaucoup de dénivelé dans mes jambes et un entraînement à la technique de conduite. Ce fut une expérience unique, même si j’étais chaque jour à la limite et au-delà.

Cette expérience a incroyablement renforcé nos liens les uns avec les autres : ensemble, nous pouvons tout faire !

En 2020, un cercle d'amis a eu l'idée de conquérir à nouveau la Transalp - cette fois à cinq. J’ai été accro dès le début, mais une chose était claire pour moi : « Je ne voulais absolument pas être à mes limites tous les jours comme je l’étais à l’époque. »

C'est pour cette raison qu'un cher collègue m'a recommandé Berny comme coach pour me préparer à mon projet avec une formation structurée. Au fond, j’ai trouvé l’idée géniale. Qui ne rêve pas d'avoir son propre coach ???

S'il n'y avait pas eu de balade sur ergomètre. Je n'ai jamais été enthousiaste à l'idée de faire du vélo dans une pièce. Mais mon collègue n'a pas lâché prise...

Et c'est ainsi que j'ai fait le premier pas et commencé mon voyage avec Berny......

L'entraînement

Lors du premier test de lactate, Berny m'a présenté le moniteur vital. Comme je suis une personne qui aime planifier à l’avance, au début il m’était inimaginable de ne pas savoir quel entraînement était prévu le lendemain. Mais je me suis lancé dans cette expérience et je ne l'ai pas regretté. Chaque jour vers 17h15 (plus tard le week-end), je mesure mes signes vitaux et j'attends toujours avec impatience les instructions de Berny. Maintenant, j'apprécie même l'entraînement sur ergomètre. Je n'aurais jamais cru cela possible.

Comme il est très important pour moi de concilier famille, travail, ménage et entraînement, des instructions d'entraînement quotidiennes adaptées à mon état vital se sont avérées être la méthode optimale. De plus, il est incroyablement motivant qu’il y ait une « vraie personne » derrière les instructions et pas seulement une recommandation de formation standardisée.

Le report n'est pas annulé

Malheureusement, nous avons dû annuler la Transalp 2021 en raison de la réglementation Covid. S’ensuit un été d’entraînement « juste pour le plaisir » au profit de mon endurance de base. Je n'étais pas prêt à en faire plus à ce moment-là car mon objectif « Transalp » n'était tout simplement plus présent. Mais le report n’est pas annulé !

Le deuxième tour a débuté début octobre 2021. La date de la Transalp 2022 est fixée, l'objectif est à nouveau à portée de main et les entraînements avec Berny et le VM peuvent donc continuer.

TRANSALP - J'arrive !

En lire plus

Wie mir der Vitalmonitor trotz meines Alters zu Steigerungen verhilft
Steff Zitz deutet mit seinen Händen auf einen Punkt am Boden

Laisser un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.